Agriculture Biologique… Une Indonésie bien timide !

1 - Rice-field---banda-aceh,-indonesia

Du riz qui rit ou pas

Depuis ma rencontre sur l’île de Pulau Weh avec les profs, j’ai visité l’université (Fakultas Pertanian – Banda Aceh), rencontré plusieurs prof et un membre de l’association Wahli (Asso environnementale). Le projet est lancé : interview sur la situation des ressources en l’Indonésie, visite d’un revendeur d’engrais traditionnel et d’un champs de riz bio (engrais et pesticides bio), investigation sur les prix, la consommation et les subventions liés aux engrais et pesticides, interview avec les paysans etc.

3 - Harvest-organic-Rice---banda-aceh-Indonesia

Une de mes principales surprises c’est que les paysans ne sont pas intéressé par l’agriculture biologique, et pourquoi ?

–       La production d’engrais organique représente une charge de travail supplémentaire (1 mois de préparation, manipulation, logistique et transport supplémentaire, manque de moyen de transport…)

–       J’ai pu aussi constater un manque d’éducation sur les bénéfices de l’agriculture biologique : amélioration de la production, de la qualité et du prix à la vente.

–       Il n’y a pas encore de demandes.

–       Mais le principal frein vient du gouvernement. Ce dernier, subventionne les engrais chimiques jusqu’à 70%

prix-engrais-indonesie

J’ai même récolte du riz et oui, zou les pieds dans la vase et me voilà avec les paysans la faux à la main, et c’est parti pour la récolte. C’est pas un boulot facile, passer sa journée les pieds dans la boue et plié en deux … Le riz se récolte pas tout seul !!

2 - Happy-Rice

Bilan, le prof m’a expliqué que les paysans n’étaient pas encore prêts à développer cette méthode seuls. Ils ont besoin d’être accompagné sauf que les fonds manques. Malgré la fin du projet ce prof continue de soutenir et d’encourager les quelques agriculteurs qui se sont engagés. Du côté des paysans, la production à augmenter en termes de poids. Les grains de riz sont plus « charnus » ainsi que la qualité (meilleur goût). Le riz est vendu plus cher et les agriculteurs souhaitent continuer dans ce sens. Cependant, on est loin d’une application à grande échelle, mais j’aime croire d’un bon grain de riz peut changer beaucoup de choses …

4 - Rice---Banda-aceh,-Indonesia

A la suite de cette visite et sans m’en rendre compte, ces rencontres m’ont permit d’obtenir des contacts pour les prochains lieux que je vais visiter … Je tiens le bon bout hé hé hé !! Et je ne compte pas le lâcher.

Chaud pour un Kwa bio ?

5 - Goya-Highland---Takengon-Indonesia

J’ai passé plusieurs jours dans la région de Gayo à Takengon, connu pour ses champs de café. Et fait surprenant, dû à la forte augmentation du prix des engrais, les producteurs sont revenus aux engrais biologiques en utilisant l’écorce du café, ainsi que du purin. Le café est récolté à la main, trié à la main, séché devant les maisons et sur le bord de route, pour ensuite être vendu et exporté à 50% (en Europe et États-Unis). Un café quasiment 100% Bio !! C’est aussi ici qu’est récolté le Luwak coffee. Qu’est ce que ça peut bien être ? C’est du café avalé par une civette (sorte de renard/chat/chien hum hum vous voyez ? Pas trop ?) qui digère les grains de café, les chient, pour ensuite être ramassé et vendu à un prix exorbitant en Occident ? Mais pourquoi ce café et si bon ? C’est parce que la civette, sauvage, bien entendu, va choisir les meilleurs fruits et donc elle effectue une sélection naturelle des meilleurs grains de café (L’effet des sucs digestifs y est peut être pour quelques choses, pas sur !!!!) Chaud pour un kawa bio de chez bio ?

6 - Takengon-Lake---indonesia6a - Gayo-team

Grâce aux personnes rencontrées à Banda Aceh, je suis guidé par un journaliste local et une petite équipe, qui travaille aussi pour le gouvernement en matière de tourisme. J’ai donc accès à toutes les explications de la culture Gayo. Takengon est au bord d’un très beau lac riche d’une culture peu connue. J’ai même eu la chance d’aller à un mariage traditionnel, avec des habits remplient de motifs philosophiques. Super contact avec un accueil chaleureux. J’ai eu droit à des photos avec les mariés, cuisiner avec les femmes du village, et de gouter les plats héhéhééé.

22 - Gayo-Wedding---Indonesia 23 - Having-fun- 24 - Gayo-wedding-women-smile

En repartant, je suis tombé sur un groupe de femme qui jouaient de la musique traditionnelle. Et bim, me voilà une sorte de gong à la main pour finir à danser sur des rythmes Gayo … magique !!

25 - Goya-Music---Indonesia26 - Takengon-lake-boat---Indonesia 27 - Sunset-Takengon-lake---indonesia

Le lendemain je suis aller vérifier le mythe du café Luwak, comment font ils pour trouver les merdes de civette ?

J’ai aussi eu la chance de participer à un autre aspect de la culture Gayo : la course de chevaux à cru de préférence (importer par les arabes et les hollandais). Il y a deux courses par an en Février et en juillet pour fêter la fin de la récolte du riz. J’ai pu participer qu’à un entrainement mais hiiiiiiiihhhhaaaaaaa. En voyant les chevaux ça m’a un peu refroidi. C’est qu’ils sont nerveux. Un petit tour de poney ça ne fait jamais de mal.

7 - Coffee-field-Takengon-Indonesia

De retour au café, qui est quand même l’activité principale de la région ! Grâce à mon équipe j’ai pu rencontrer un producteur bio qui a même remporté le prix du meilleur café l’année 2012 (Gayo Arabica). J’ai donc pu l’interviewer, découvrir la plantation, goûter cet excellent café (je ne suis pas un gros buveur mais je l’ai adoré, un café pas de tout amer), mais j’ai pu surtout comprendre en quoi il était bio.

8 - Organic-Coffee-field---Gayo-highland

10 - Coffee-beans---takengon-Indonesia

Ils utilisent un engrais bio (c’est à dire composé d’écorce de café, du purin et assez peu d’ajout chimique. L’ajout c’est en fonction du besoin et de l’état de la plante) et surtout aucun pesticide. L’absence de pesticide s’explique par une symbiose entre le café et un arbre qui produit un répulsif naturel, tout en produisant de l’ombre sur les plantations de café, ce qui permet de rallonger la vie des plants. Les indonésiens disent même que ces deux plantes forment un couple parfait hum hum hum, une vraie histoire d’amour !

9 - Cock-in-a-coffe-field-

Enfin, une belle initiative qui vient de l’agriculteur lui même. C’est dans un souci de maintenir la qualité de son café qu’il a choisi de réduire sa productivité pour favoriser le goût qui lui a valu un prix pour le meilleur café d’Indonésie. Ce qui a fait rappliquer fiça Starbucks. Et oui, Starbucks achète une partie de son café chez ce petit producteur …

11 - Coffee-farmer---takengon-Indonesia

12 - Preparation-goya-coffee---Takengon-Indonesia

13 - coffee-selection---Takengon,-Indonesia

Par contre fait surprenant c’est que les producteurs de café ne boivent quasiment jamais leurs productions. Ils se sont habitués à boire les mauvais grains et le café de moins bonne qualité (robusta). Ils produisent donc un excellent café qu’ils ne boivent pas et qu’ils n’aiment même pas particulièrement. Étrange !!!!

14 - Coffee-shop---Takengon-Indonesia

15 - Coffee-women---Takengon-Indonesia

C’est en quittant la plantation de café et après avoir fouiner à droite et à gauche, que je sens que je me rapproche du Luwak (Une civette qui produit un café après digestion) ! Je descends de la voiture et la, GROSSE DECEPTION, les animaux sont en cages. C’est tout le mythe du Luwak Coffee qui s’écroule. Pourquoi ?

16 - Luwak-kopi-cage---takengon-Indonesia17 - Luwak-cage---Takengon-Indonesia

Car tout l’intérêt du Luwak Coffee, c’est que la civette choisie naturellement de se nourrir de café en choisissant les meilleurs grains. C’est pourquoi cela produit un excellent café, l’animal opère une sélection naturelle du meilleur café, sauf qu’une fois en cage, les animaux ne choisissent plus du tout. J’affiche ma surprise ainsi que me déception en découvrant cette arnaque. J’essaie d’en savoir plus, si l’ensemble des paysans font la même chose ? J’arrive à un peu prêt comprendre que 50% du Luwak café vient des animaux sauvages. Un fait très dur à vérifier.

18 - baby-luwak---takengon,-indonesia

19---Luwak-kopi-poo---Takengon,-Indonesia20 - Luwak-attack

Il me semble que nous européen devons faire plus attention aux produits que nous consommons. Un exemple de plus, qui en réponse à une demande croissante pousse les paysans à exploiter la nature de manière abusive et non respectueuse. Kopi Luwak = attention à la provenance et aux méthodes de récoltes !!

Pour le dernier jour j’en profite pour m’imprégner au maximum de cet air frais loin de l’agitation des grandes villes et de la masse touristique. Une bourgade où il fait bon trainer. In air Ex air … Namaste, Détente ahahahhhh !!

28 - Takengon-art-Gayo-people

29 - Market-Takengon-Indonesia 30 - Coconut-man- 31 - Chili-market-Takengon-indonesia 32 - Girl-in-Takengon-on-a-door---Indonesia 33 - Banana-Market-Takengon-Indonesia 34 - Roots-market-Takengon-Indonesia

Je quitte cette magnifique région pour aller à la rencontre des hommes de la forêt, les Orang Outan roororrroooooooooo. Je souhaite me rendre au centre de recherche sur la biodiversité de Ketambe et en profiter pour aller taquiner nos cousin roux !!

35 - Star-series---Takengon-Indonesia

2 réponses à “Agriculture Biologique… Une Indonésie bien timide !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s