Plantations d’huile de palme c’est comment de près ?

Premier point de chute une exploitation d’huile de palme dans la province de Padang – Sumatra Occidental.

1--Plantation-huile-de-palm

Et bien, je peux vous dire, que même après avoir vu beaucoup de vidéo sur le sujet, ça reste tout de même impressionnant. C’est immense et angoissant ! J’ai traversé la plantation pendant un peu plus de 30min en voiture et je ne l’ai pas parcouru en long en large et en travers. L’angoisse de se retrouver dans une plantation de mono culture qui impact autant l’environnement. Pour avoir une idée de la situation, la seule région que j’ai visitée (enfin un tout petit bout) représente l’équivalent de 12 000km2 soit la taille de la région île de France en palmiers quand même !!

2- Plantation huile de palmes greenpeace

Donc plus de forêts du tout, sans parler des forêts primaires disparu il y a plus de 40 ans, plus de biodiversité, peu voir pas de vie animal … ça c’est ce qu’on peut facilement constater. Ce qui est plus dur à comprendre c’est mesurer l’impact sur le long terme qui n’est pas si long car ces plantations sont arrivées à maturation. Il est temps de les renouveler !!

3--Plantation-huile-de-palm

Gros problèmes :

– Les palmiers ont besoins de beaucoup d’eau. Les ressources en eaux ont énormément diminuées. Les rivières sont devenues des ruisseaux et les marécages sont complètement asséchés. Enfin les paysans peine à maintenir l’irrigation pour les cultures environnantes comme pour le riz.

– Les sols se sont appauvris, effets directs d’une exploitation mono culturel excessive. Les engrais vont peut-être pouvoir sauver la situation par miracle ou les ogm ? Je ne l’espère pas. Ainsi pour la première fois le gouvernement réfléchi à la situation ; continuer ou évoluer vers ? Aucunes idées. De plus, la « vision à long terme » ne fait pas parti du vocabulaire indonésien. Je ne sais pas trop quoi pensée …

5--Plantation-huile-de-palm

– Enfin fait surprenant l’Indonésie est un gros consommateur d’huile de palme comme un peu tout le monde, mais c’est aussi un gros producteur pas comme tout le monde pour le coup ! Et c’est là ma surprise d’apprendre que l’Indonésie ne produit pas le produit fini « l’huile de palme ». Les substrats sont exportés, en Malaisie et Singapour entre autres pour ensuite être revendu comme produit consommable en Indonésie. Je trouve ça assez dingue !!! (Ca illustre très bien l’implication du gouvernement dans le développement de son pays). Le tout gérer par des entreprises étrangères qui se foutent pas mal du pays et des conséquences.

Voilà la situation, l’Indonésie court après de l’argent facile et rapide (allant jusqu’à l’expropriation ou l’interdiction d’exploiter les terres par les communautés pour les vendres à des entreprises, hé hé hé bah oui c’est bien plus lucratif !!!) et les investisseurs veulent exploiter les terres sans considérer aucunes conséquences sur l’économie locale, l’environnement et les populations (villages de travailleurs dans la plantation, etc). La situation est comment, dire déprimante, lourde, triste ??

5b--Travailleuses-plantatio

Une fois dans la plantation je n’ai tout de même pas perdu le nord ! La seule mini initiative que j’ai pu trouver c’est qu’un paysan a eu l’idée d’utiliser l’immensité des plantations pour y faire pâturer ses vaches. Résultats son troupeau a très rapidement augmenté. Le bétail est en quasi liberté ce qui donne des animaux en excellente santé qui se déplacent comme bon leurs semble tout en nettoyant le terrain (les animaux mangent aussi une partie des palmes mortes, après ajout d’une solution sucré par le paysan. Bien ou mauvais ? Je n’en sais rien). Les vaches sont magnifique et surtout ça donne un peu de vie dans ce désert végétal.

4--Vache-plantation-huile-d

De cette initiative plusieurs fait marquants :

– Plusieurs paysans ont adhéré à cette idée.

– Les exploitations privées ont autorisé les paysans à laisser pâturer les troupeaux gratuitement.

– Le bétail a comme rôle de fournir un complément financier non négligeable qui permet aux paysans de payer l’achat d’une voiture, un mariage, une maison ou encore pour l’éducation des enfants.

7--Fermier

– Enfin un autre paysan utilise les excréments pour produire un engrais bio (bien entendu) pour la communauté. Ce qui lui a permis d’augmenter sa production de riz de 40% à 50%. Toujours pas convaincu par les engrais bio ??

6--Production-engrais-bio

A mon sens cette initiative est un grain de sable d’optimisme dans ces déserts verts. Pourquoi ne pas croire que d’autres initiatives existent un peu partout, qui un jour toutes ensemble permettront de fournir suffisamment de solutions pour convertir ces immenses plantations vers des exploitations plus durable, moins destructrice et surtout un peu plus naturelle !!!

8- Moi avec la vache

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s